Vie de l'eclau

Yoga, apéro et nouveau site

Sortez vos agendas! On espère vous voir mardi prochain, 5 septembre.

yoga flyer 5 sept.jpeg

Si vous êtes du genre matinal, rendez-vous à 7h30 à l'eclau pour le premier cours de yoga doux du matin avec Elisabeth. Quatre séances d'essai pour 60.-, puis abonnement trimestriel ou annuel. Les places sont limitées, alors prenez contact si vous désirez venir.

Plutôt d'humeur after work? Qu'à cela ne tienne, l'eclau vous propose aussi ce qu'il faut: un mythique apéro qui vous donnera l'occasion de rencontrer l'équipe et de voir les lieux réaménagés. Annoncez-vous sur l'événement Facebook de l'apéro que l'on puisse évaluer combien de bouteilles prévoir.

Finalement, vous l'aurez remarqué: l'eclau a un nouveau site.

Un grand, grand merci à Corinne d'exiledesigns qui m'a prêté main-forte tant pour le flyer du yoga, le site, et les photos qui l'illustreront bientôt (ou déjà, suivant quand vous lisez cet article).

Salut Erica!

Depuis la mort de Tounsi, l'eclau n'avait plus vraiment de chat, Quintus ne s'y plaisant que peu vu sa cécité et son grand âge. Je ne cherchais pas activement un chat, j'avoue. Cela fait à peine quatre mois que j'ai perdu Tounsi. Mais parfois, il y a des concours de circonstances et des chats qui tombent du ciel.

Je vous présente Erica, que j'avais repérée errant dans un quartier voisin il y a deux ans. Je vous passe la longue histoire, mais après des années dehors à manger à toutes les gamelles, elle va devenir le chat de l'eclau.

img_2078.jpg

Elle est très sociable, très câline. Elle a l'habitude de sortir, mais il faudra qu'elle reste enfermée au moins trois semaines ou un mois avant de mettre la patte dehors – surtout que son ancien domicile n'est pas si loin d'ici. Pour le moment, elle semble apprécier les croquettes, les caresses, et le coussin bleu du canapé en cuir.

J'en ai profité pour remettre à jour la page "chats" du site.

Reprise des lunches mensuels des coworkers

Après une petite pause hivernale, les pique-niques canadiens mensuels des coworkers de l'eclau reprennent lundi qui vient (3 mars). Ces repas informels et sympathiques sont surtout fréquentés par les coworkers (présents et passés) mais ils sont ouverts à tous. On partage nourriture et idées, des fois quelqu'un amène un sujet de discussion ou un problème épineux, des fois on parle juste de choses et d'autres.

Pour venir, me contacter ou bien s'inscrire sur facebook.

Des légumes à l'eclau? Tous les jeudis après-midi!

Depuis ce printemps, je reçois chaque jeudi un panier de légumes (bio et local svp!) de la coopérative Le Jardin Potager. Ça ressemble à ça, par exemple: Paniers du Jardin Potager 6 Paniers du Jardin Potager 4

Comme un panier c'est un peu beaucoup pour une personne seule (même avec un appétit comme le mien et deux repas par jour à la maison), je distribue à droite et à gauche mon surplus. Voisine, copines, et des fois membres de l'eclau.

En parlant de ces paniers, j'ai réalisé que plein de monde aimait l'idée mais que c'était trop (en quantité ou en régularité) pour beaucoup de personnes. L'idée est née (je ne sais plus exactement comment) de prendre un panier pour l'eclau. Ainsi, chaque jeudi après-midi, les personnes intéressées se servent dans le panier (et mettent quelques sous dans la tirelire, sachant qu'un panier c'est 20.-).

On démarre la semaine prochaine! De mon côté ça n'a pas été très dur d'obtenir un panier en plus. J'ai demandé, et hop. Côté coworkers, j'essaie comme toujours de garder l'infrastructure aussi light que possible. J'irai donc chercher le panier en début d'après-midi chaque jeudi, puis le laisserai à disposition à l'eclau avec un rouleau de sachets en plastique. J'ai proposé qu'on démarre avec un système "premier arrivé, premier servi, discutez si nécessaire et soyez sympas" qui marche déjà assez bien pour la place de parc et la salle de réunion.

Quand on a de la chance, la liste des légumes du panier est à disposition sur le site à l'avance, mais ce n'est pas toujours le cas, donc je posterai une photo sur la page Facebook de l'eclau quand je prends les paniers. Pour les amateurs et intéressés, il y a aussi une page Facebook Le Jardin Potager et un groupe pour coopérateurs (et autres!) pour échanger recettes, photos, et discussions autour des légumes du panier.

Premier lunch de l'eclau

L'eclau, c'est principalement un endroit où travailler, mais c'est effectivement aussi l'occasion pour nous tous de rencontrer d'autres indépendants et d'échanger un peu. Au fil des années, l'eclau a ainsi été le lieu d'apéros, de p'tits déjs, et de jellys. L'arrivée à Lausanne du pique-nique de la Muse et la présence à l'eclau d'une petite équipe de coworkers qui commence à se connaître m'ont incitées à remettre quelque chose en route -- ça commençait de toute façon à me trotter dans la tête.

Lundi a donc eu lieu, sans trop de tambours ni de trompettes, mais avec de la bonne humeur et une chouette discussion, le premier lunch de l'eclau. On a décidé de s'en tenir à une formule mensuelle, style "pique-nique canadien" (chacun apporte quelque chose à partager), le premier lundi du mois, à midi.

Le lunch est ouvert à tous: membres réguliers et occasionnels de l'eclau, amis, autres indépendants. Contactez-moi tout simplement si vous désirez venir!

Bienvenue à Tounsi et Safran

Tounsi et Safran sur la boîte de l'eclau.jpg J'en parle depuis longtemps, c'est maintenant chose faite: j'ai adopté deux chats, Tounsi et Safran. Vous les avez peut-être déjà croisés à l'eclau la semaine dernière.

New Cats 158.jpg

La dure vie de chat de l'eclau

Comme vous le voyez, ils prennent très au sérieux leur entraînement pour devenir de bons chats d'espace coworking!

J'ai mis au bureau une petite affiche avec quelques infos, mais voici l'essentiel:

  • Safran va facilement vers les gens, essaie de grimper sur les épaules (ou au moins faire des léchouilles dans l'oreille), mais n'aime pas tellement être caressé (surtout quand ce n'est pas lui qui vient vers vous) et le fait savoir rapidement à coups de dents; s'il bat de la queue, gardez vos distances. Evitez de le porter (ou alors avec grande précaution).
  • Tounsi aime beaucoup les câlins, se laisse parfois emporter un peu et mordille (mais rarement), a tendance à manger un peu trop...
  • sorties: ils sont libres d'entrer et de sortir (fenêtres, portes) sauf indication contraire de ma part
  • tables/nourriture: ils n'ont pas encore appris ce qui se fait ou se fait pas, donc faites bien respecter votre territoire. Ne les laissez pas s'approcher de votre nourriture, et si leur présence sur votre bureau vous gêne, faites-les descendre fermement (et ne leur donnez absolument rien à manger, même pas une miette!)
  • bagarre: ces deux jeunes sont assez turbulents (quoique ça se calme maintenant qu'ils sortent) et ils n'hésitent pas à "se foutre dessus", plus par jeu qu'autre chose. Ne vous laissez pas alarmer, tant que les poils ne se hérissent pas, et que personne ne gronde ou souffle, c'est sous contrôle. C'est en général Safran qui cherche et Tounsi qui a le dessus (c'est le dominant des deux).

Si vous avez des questions n'hésitez pas à me demander -- de même si vous désirez une démonstration de comment gérer un chat qui persiste à vouloir s'asseoir sur votre ordinateur ou mettre le nez dans votre salade!

J'espère que vous aurez du plaisir à côtoyer cette présence féline au bureau, et faites-moi savoir s'il y a le moindre souci. Mais j'espère que tout se passera sans heurts :-)

Trois ans pour l'eclau, mine de rien!

Comme le temps file! Trois ans déjà qu'on trouait le mur pour donner à l'eclau l'espace qu'il mérite. Trois ans de coworkers, de p'tits dejs, d'apéros, de jellys (pas forcément en même temps). Histoire de fêter ça dignement, et de donner l'occasion aux coworkers du moment de faire un peu connaissance "offline", on organise un petit apéro jeudi soir. Vous êtes bien sûr également conviés si vous voulez venir nous rencontrer.

Merci simplement de vous inscrire sur doodle ou sur facebook!

Liste d'attente

Comment va l'eclau? L'eclau va bien! En fait, l'eclau va tellement bien qu'il y a maintenant une liste d'attente de nouveaux membres. En effet, histoire d'éviter de déséquilibrer complètement la dynamique du lieu, je limite le nombre de nouveaux venus à deux par mois. Premier arrivé, premier inscrit, premier servi. (Et il y a déjà quinze membres ces temps, mine de rien!)

Alors pour le moment, ça va, c'est pas six mois de liste d'attente, mais a priori il faut attendre décembre (ou janvier si je continue à recevoir autant de coups de fil par semaine). Que ça ne vous décourage pas, cependant, cela en vaut la peine!

(La liste d'attente ne s'applique pas aux occasionnels, juste aux membres pleins.)

Quel succès! Questions d’équilibre…

L'eclau compte actuellement une quinzaine de membres (dont près d'un tiers se sont inscrits au cours du dernier mois). Et vu l'intérêt soutenu pour l'espace coworking lausannois (presse, e-mails, téléphones, visites et journées d'essai) ça risque encore d'augmenter. Je m'en réjouis!

Durant longtemps, quand on me demandait combien de membres maximum pouvait contenir l'eclau, je répondais que je n'avais pas de limite fixe, parce que ce qui était important, c'était surtout le taux d'occupation. Huit membres qui sont là 40 heures par semaine, ou quinze membres qui viennent une ou deux fois par semaine... vous voyez ce que je veux dire. Mettre une limite rigide n'a pas forcément de sens.

L'eclau n'a de loin pas atteint son taux d'occupation maximal.

Par contre, il y a une autre variable dont je dois commencer à me préoccuper: la taille de la communauté. M'inspirant de Citizen Space à San Francisco, je tiens à ce que l'eclau reste un espace à taille humaine. Lorsque le nombre de personnes qui fréquentent un lieu dépasse un certain seuil, un certain degré d'impersonnalité s'installe: parmi les gens qu'on croise au bureau, il y a des "étrangers", des personnes que l'on ne connaît pas (ou pas encore). Et ça change l'atmosphère.

Ces temps à l'eclau, comme il a y a relativement beaucoup de nouveaux venus, je suis régulièrement témoin de "premières rencontres", même si je prends soin de présenter "les nouveaux" via la mailing-liste. Ce haut taux de "premières rencontres" est normal vu la proportion de nouveaux membres et je ne m'en inquiète pas (d'ici quelques semaines tout le monde aura rencontré tout le monde, enfin j'espère) mais ça m'a rappelé de me préoccuper un peu de la taille de la communauté qui fréquente l'eclau.

Si la demande reste stable, il est temps que je réfléchisse à mettre en place des mesures (ouille, mot effrayant) pour éviter que l'eclau ne courre le risque d'être victime de son propre succès. Nulle raison pour les membres actuels de s'inquiéter: a priori ces mesures ne toucheront pas les membres existants, et pour le moment je ne fais que réfléchir à voix haute.

Voici quelques idées qui pourraient être implémentées à partir d'un certain seuil (pas forcément le même):

  • imposer 6 mois d'engagement aux nouveaux arrivants: c'est déjà ce que j'encourage, pour plusieurs raisons (stabilité financière, moins de "churn", moins d'administratif), mais cela pourrait devenir obligatoire
  • imposer 6 mois d'engagement uniquement aux nouveaux membres volants (et pas aux membres fixes)
  • ne plus accepter de nouveaux membres volants tout court: la quasi-totalité des membres de l'eclau sont des membres volants -- on pourrait donc imaginer mettre un numerus clausus sur les membres volants (liste d'attente)
  • ne plus accepter de nouveaux membres
  • augmenter les tarifs (ouille!)
  • supprimer la formule membre volant à 100.- (pas pour les membres existants, bien sûr)
  • supprimer la formule membre volant à 150.-: du coup, les personnes désirant pouvoir laisser du matériel sur place devraient devenir membres fixes
  • demander aux futurs membres d'écrire une lettre de motivation :-)
  • faire commencer les membres fixes avec un mois d'essai (payé), comme à Citizen Space

Vous voyez d'autres idées? Certaines vous inspirent réflexion?

Je répète (aux inquiets éventuels) que ce ne sont pour le moment que des idées :-)

Update: j'ai rajouté 2-3 trucs en fin de liste, et risque d'en mettre d'autres au fur et à mesure...

Mendicité autorisée!

A l'heure où l'on parle encore et toujours de la présence croissante de mendiants dans nos rues romandes, l'eclau a décidé de ne pas sévir au sujet du cas flagrant de mendicité féline dont il est le théâtre quotidien.

Au contraire, membres et visiteurs de l'espace coworking lausannois sont encouragés à prodiguer caresses et attention au malheureux félin.

(Affichette et photo: Hervé)

Une bougie pour l’eclau!

Le 3 novembre prochain, l'eclau fête ses un an. Avec un apéro. Ben oui quoi. Bon, puis y'aura un gâteau, aussi.

Et je vais tâcher de mettre de l'ordre dans les photos et vous préparer un petit diaporama.

Ça vous dit? Si oui, inscrivez-vous sur Facebook à l'aide du lien ci-dessus. Et si vous n'êtes pas (encore!) sur Facebook, pas de panique: rendez-vous dès 18h à l'eclau, et laissez un mot dans les commentaires de ce billet pour nous prévenir de votre venue!

Flyers pour l’eclau!

L'avantage d'avoir un graphiste dans la maison... c'est qu'on se reveille un matin avec quelque chose comme ça dans sa boîte à lait:

Eclau flyers

Passez en chercher! ils sont tout petits, donc pratiques à avoir sous la main pour toutes les occasions où vous croisez quelqu'un qui aurait le potentiel pour devenir un membre de l'eclau. Oui, on a de la place -- on me demande souvent: je dirais qu'on est environ à 60% de capacité du lieu, et surtout pour les membres volants, il n'y a aucun problème. On peut aussi accueillir encore quelques membres fixes.

Il y en a une pile dans l'entrée, et une fois qu'elle sera loin, on en a encore un tiroir plein.

Quelques nouvelles de l'eclau!

L'eclau se porte bien. J'ai refait quelques séries de photos et ajouté au site quelques pages du wiki (le site va probablement migrer sur mon serveur et changer un peu de look, une fois où l'autre, mais ça ce sont des histoires techniques qui ne vous intéressent que peu). Je parlerai de l'eclau à Lift09, lors d'un workshop consacré au coworking. Vous êtes indépendant et cherchez un bureau à louer sur Lausanne? Nous avons encore de la place pour vous si l'aventure vous tente.

Sans plus attendre, les photos!

Eclau fin novembre 2008 7

Eclau fin novembre 2008 5

Eclau de jour 7

Eclau de jour 6

Eclau de jour 4

Eclau de jour 9

Hervé fait des coin-coins

Eclau fin novembre 2008 3

Tout va bien!

Si c'est un peu silencieux par ici, c'est parce qu'après une semaine assez frénétique de prise de possession des locaux, le train-train quotidien reprend le dessus: on est là pour bosser, pardi! L'ECLAU (ou eclau? qu'en pensez-vous?) est ouvert et occupé tous les jours, fréquenté surtout l'après-midi. On s'est même retrouvé à huit! Deux des "membres fixes" doivent encore venir s'installer (la semaine qui vient), et on sera "au complet" -- façon de parler, il reste encore de la place si ça vous intéresse.

Alors bien sûr, il faudra à nouveau s'arrêter pour chercher des meubles en plus, finir d'aménager, faire de la déco, fermer l'espace du fond de l'ex petite pièce pour en faire la salle de conférence (courant décembre).

...Et organiser un apéro pour faire visiter à tous et à toutes! Je pense au 16 décembre (c'est un mardi) dès 16h.

On ouvre!

Un premier message pour vous annoncer l'ouverture très prochaine de l'Espace Coworking Lausanne, Eclau: nous recevons les clés lundi 3 novembre 2008, et on devrait pouvoir y travailler dès mercredi 5! Visitez le wiki pour plus d'informations.

Si vous êtes disponible pour donner un coup de main pour la mise en place du site et du local, faites signe!