Déconnecter

J’ai déjà parlé de l’importance de prendre des vacances. Il est aussi important de déconnecter, de se débrancher d’internet, voire de la technologie. La vitesse du temps change quand on fait ça. On revient plus posé, avec plus de recul. Bien sûr, petit à petit le rythme de vie connecté revient, et on répète l’opération.

Mon inspiration principale? Danah boyd, qui décroche chaque année un mois durant, tuant son e-mail durant cette période. D’autres qui décrochent? Thierry Crouzet, option « cure de désintox ». Cathy Brooks, pour une pause « hygiène numérique » deux fois par an.

Pour ma part, j’ai une semaine de vacances dans le Sud de la France chaque année (peu d’électricité, pas de réseau), et mon chalet est une zone « non-travail/non-internet ».

Les échanges que j’ai pu avoir sur le sujets m’ont amenée à la conclusion que le « problème » lorsqu’il s’agit de déconnecter n’est pas vraiment internet ou la connectitude en soi. C’est le travail, d’abord — une difficulté réelle à prendre de vraies vacances où l’on ne travaille pas — et puis l’attachement à ce rythme de vie occupé-où-l’on-court qui nous épargne l’inconfort de regarder de plus près notre vie, nos relations, nous-mêmes.

Est-ce que vous débranchez? Quand et comment?

3 réflexions au sujet de « Déconnecter »

  1. Ping : Pêle-mêle de début juillet | Climb to the Stars

  2. notabeneorg

    (en rebondissant de ton pêle-mêle j’atterris ici et je ne peux m’empêcher de commenter).

    Je prends tous les ans deux à trois semaines loin de la maison, la laissant aux bons soins de copains (et ça vaut mieux sinon le chat serait un genre de raison sec poilu à notre retour).

    Et la plupart du temps nous allons dans des endroits sans ADSL, sans connexion.

    Chaque fois je me fais la réflexion que ça ne me manque pas, alors que le reste de l’année je suis hyperconnecté comme le geek que je suis.

    C’est assez curieux, en fait.

    Peut-être que ça vient du fait que pendant ces vacances je passe les journées à du « temps de qualité » avec ma tribu, et le soir, c’est barbecue, terrasse, papotage alangui.

  3. Ping : Indépendants, lisez (et faites lire) le blog de l’eclau! | Climb to the Stars

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s